FÉV. 27 28
MARS. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

UNE BIENNALE EN ÉTAT(S) LIMITE(S)

Grame, en tant que centre national de création musicale, défend la création innovante, dans la lignée des grands courants musicaux du XXème siècle éclairés par d’illustres figures de compositeurs, tout à la fois monument(aux) et visionnaires. Les musiques contemporaines, sortes de musiques classiques d’aujourd’hui ? Deviendraient le patrimoine de demain, dit-on… Un discours rassurant… qui repose sur une réelle effervescence créatrice ; l’imaginaire musical tel qu’il se développe à travers de nouvelles générations de compositrices et compositeurs continue, en effet, de révéler des mondes sonores inouïs et riches d’inventions. De la quête d’un silence improbable à celle des plus exubérantes combinaisons de timbres acoustiques, synthétiques et hybrides, le répertoire de ce début du XXIème siècle que cette dixième Biennale « Musiques en scène » décline, renvoie à l’expérience même de l’écoute et à une immersion sans limite dans les domaines de l’audible. La thématique de cette nouvelle édition, Etat(s) limite(s), nous invite à des échappées inédites, par une écoute partagée, créative, plurielle et expérimentale.
Fabriquer collectivement des imaginaires, arpenter des territoires mêlés d’horizons inouïs, parfois «borderlines», c’est à cette aventure que ce programme de concerts, spectacles et installations sonores nous convie, en déroulant une programmation qui se déploiera au cours de plus d’une quarantaine de propositions artistiques et conviera le public à la redécouverte de l’œuvre du compositeur invité Michaël Levinas. En Région Auvergne-Rhône Alpes depuis Valence jusqu’à Lyon en passant par sa métropole, une grande traversée artistique qui se décline en complicité avec une quinzaine de lieux partenaires de « Musiques en scène ». De la formation orchestrale aux concerts participatifs en passant par les arts numériques, une cinquantaine de compositrices et compositeurs, créateurs et auteurs mobiliseront plus de 400 interprètes et artistes. Dix créations mondiales, de nouvelles productions, inviteront le public à l’expérimentation du sensible. L’enfant sauvage, les objets célestes, l’entre rêve et sommeil et l’au delà du son cher à Michaël Levinas s’inviteront dans nos imaginaires. Frontières et points de bascule franchiront nos seuils d’écoute et ouvriront des espaces à la croisée du réel et de tous les possibles.